Biographie d’artiste de Gilles Drolet

Natif de la région de Québec, j’ai été initié à la sculpture à l’adolescence par mon grand-père. J’ai alors découvert le plaisir de travailler le bois mais j’ai peu à peu délaissé cette activité pour des raisons professionnelles.

Après une carrière professionnelle bien remplie, je me suis mis à rêver au travail du métal sans avoir la moindre notion des exigences de ces matériaux. Je me réveillais même la nuit en imaginant des façons de réaliser des sculptures d’arbres en métal. J’ai demandé à un spécialiste de la soudure industrielle de me donner une formation de base en soudure à la suite de quoi, je me suis investi intensément dans cet univers. Quelques semaines plus tard, j’avais réalisé mon premier arbre. Un peu chétif, presque malingre, ce premier arbre a tout de même été l’une grande fierté car j’y voyais les arbres à venir. Les suivants ont pris du panache; ils sont devenus plus costauds, plus fournis, plus vivants. Évoluant dans un environnement favorable à l’inspiration, en bordure d’un magnifique lac, dans une région agricole où la nature enveloppe et nourrit, j’ai installé mon atelier derrière mon domicile. Je me retrouve dans un cocon entouré d’une magnifique rocaille qui héberge en été des milliers de fleurs, de plantes, d’arbres fruitiers et, surtout, de magnifiques roches qui m’ont inspirées; les roches sont ainsi devenues partie intégrante de mes projets. Ainsi le fer s’allie aux roches et aux minéraux pour refléter mes rêves éveillés.

Mes arbres représentent pour moi la force et l’opiniâtreté de la vie. L’ascension d’un arbre vers le ciel demande persévérance, résistance et adaptation: un reflet de bien des vies humaines… Chaque nouvelle branche proclame l’espoir et le renouveau. En espérant que les émotions que j’éprouve lors de la création de mes œuvres puissent vous être transmises.


Méthodologie :

J’alimente mon inspiration de plusieurs façons, l’observation de mon environnement est sûrement le moyen que j’affectionne le plus. Parfois, je m’inspire de photos ou de descriptions faites par un client, d’autres fois, je m’inspire d’un passage dans un film ou d’une émission de télévision. Par la suite, je commence à définir la structure de l’œuvre qui mijote dans mon esprit. Je débute par la préparation à froid des pièces de métal qui me serviront à définir la structure de mon œuvre. Par la suite, je commence à placer et à souder chacune des pièces les unes après les autres. Plus le travail avance, plus je raffine l’œuvre en ajoutant les détails. Chacune des branches est travaillée individuellement afin de lui donner un relief représentant l’écorse texturée d’un arbre.